Bienvenue au site louishockey - Le hockey, informe par Louis | Bloguez.com - Bloguez.com

Crosby couvre le Canada d'or: victoire de 3-2 en prolongation

 

canada or 3-2 par crosby en prolongationTout a commencé avec trois petits cris secs et vifs: avec les Iggy! Iggy! Iggy! que Sidney Crosby a lancés à Jarome Iginla afin qu'il lui remette la rondelle le long de la bande, en milieu du territoire américain, à la droite du gardien Ryan Miller.

 

Quelques secondes plus tard une grande clameur déferlait du Pacifique jusqu'à l'Atlantique. Une clameur qui a suivi le but de Sidney Crosby. Un but qui propulsait le Canada vers une victoire de 3-2 arrachée en prolongation aux dépens des États-Unis. Une victoire qui permettait du coup au hockey canadien de se couvrir d'or après s'être couvert de honte, en 2006, aux Jeux olympiques de Turin d'où il était rentré avec une septième place.

«J'ai simplement tiré en direction du but. Je n'ai jamais vu la rondelle entrer. C'est la réaction des amateurs qui m'a fait réaliser qu'on venait de gagner», a lancé le héros.

Dernier joueur à recevoir sa médaille, Crosby a eu droit à une autre longue ovation à laquelle le Président du CIO Jacques Rogge a contribué en levant le bras droit de l'auteur du but gagnant en signe de triomphe.

Dire que cette victoire a soulevé une ferveur patriotique serait un euphémisme. Comme ils le font lors des matchs des Canucks, les amateurs de hockey de Vancouver ont entonné le Ô Canada qu'ils souhaitaient tant chanter depuis le début des J.O.

Ils auraient pu le chanter plus tôt n'eut été d'un but accordé par Roberto Luongo avec 25 secondes à faire en troisième période et qui a permis à Zach Parisé de créer l'égalité 2-2.

«J'ai effectué le premier arrêt et ils ont foncé à deux pour pousser le retour dans le but», a indiqué Luongo.

Le gardien québécois qui avait effectué 28 arrêts jusque-là en ajouté quatre en prolongation. Meilleur gardien du tournoi, Ryan Miller a stoppé six tirs en prolongation avant d'être déjoué par Crosby.

Ce but de Crosby a permis à Roberto Luongo de faire taire les critiques selon lesquelles il n'avait jamais remporté de matchs importants.

«Je me fiche pas mal de ce que les critiques pensent. Cette médaille, personne ne pourra me l'enlever», a lancé Luongo qui a patiné devant ses partisans en brandissant un grand drapeau canadien.

«Les gens m'ont tellement appuyé, ils étaient tellement derrière l'équipe que je leur devais une forme de reconnaissance. C'est vraiment une sensation incroyable d'avoir cette médaille autour du cou», a commenté Luongo.

Ryan Kesler qui a marqué l'autre but des États-Unis aux dépens de ses coéquipiers acceptait mal d'avoir à se contenter de la médaille d'argent.

«Ça fait mal et il me faudra quelques semaines avant de pouvoir en parler avec Roberto», a-t-il murmuré.

Jonathan Toews et Corey Perry avaient donné les devants 2-0 au Canada avec des buts marqués en première et deuxième périodes.

Direction Sotchi

Questionnés par un collègue russe, les entraineurs-chefs des équipes du Canada et des États-Unis ont clairement indiqué être favorables à une participation des joueurs de la LNH aux prochains Jeux d'hiver à Sotchi en 2014.

«Les Jeux olympiques doivent être le rendez-vous des meilleurs athlètes au monde», a simplement indiqué Mike Babcock.

Ron Wilson est allé plus loin dans son plaidoyer en faveur de l'implication de la LNH.

«Cela permettrait de redonner aux amateurs de hockey qui se font voler des joueurs par la LNH. J'aimerais que les matchs se jouent sur une surface nord-américaine qui permet d'offrir du jeu plus intense. J'aimerais surtout que nous soyons là pour démontrer que le hockey se joue comme nos deux équipes viennent de le faire. Pas comme les Russes, les Tchèques et les Slovaques qui passent leur temps à attendre les erreurs au lieu de foncer pour les provoquer. Mais si nous sommes à Sotchi, j'espère que la LNH trouvera le moyen d'accorder plus de temps aux joueurs qui y évolueront. Ça n'a pas de sens de leur demander ce qu'on leur demande», a insisté Wilson.

La LNH reprend d'ailleurs ses activités dès ce soir alors que les Red Wings de Détroit rendent visite à l'Avalanche au Colorado.

Place donc aux vraies questions: Price ou Halak devant le filet à Boston mardi...


Ajouté le 1/3/2010 à 13:04

» Catégorie autre
Commentaires ( 2 ) :: Poster un commentaire :: Lien permanent :: Envoyer à un ami

Le Canada sans pitié pour la Russie

 

canada vs russieUne confrontation de rêve. Un choc historique Crosby-Ovechkin. La finale avant la finale du tournoi olympique de hockey, qu'on disait, n'aura pas été à la hauteur des attentes.

 

Trop forte, Equipe Canada a servi une correction à ses grands rivaux de la Russie en remportant le duel des quarts de finale 7-3, mercredi, devant une salle comble en délire à la Place hockey du Canada.

Les Canadiens ont explosé pour quatre buts dès la période initiale, et ils n'ont plus jamais regardé derrière. Les deux supervedettes planétaires, Sidney Crosby et Alexander Ovechkin, n'ont pas été des facteurs ayant tous deux été blanchis au score.

Les dirigeants d'Equipe Canada ont formé une équipe qui pouvait s'imposer physiquement face aux doubles champions du monde en titre. C'est exactement ce qui s'est produit, mercredi. Les Russes ont été débordés par le style hargneux des Canadiens, qui ont affiché une formidable cohésion. Ca promet pour la suite de la compétition.

Corey Perry, avec deux, Dan Boyle, en plus de récolter deux passes, Shea Weber, Ryan Getzlaf, Rick Nash et Brenden Morrow ont été les marqueurs d'Equipe Canada, qui a coupé court à la soirée de travail du gardien Evgeni Nabokov en deuxième période. Nabokov a été remplacé après avoir cédé six fois sur 23 lancers. Ilya Bryzgalov a été mis à l'épreuve à 19 reprises.

Dmitri Kalinin, Maxim Afinogenov et Sergei Gonchar ont déjoué Roberto Luongo, qui a fait face à 28 tirs.

C'est la première fois en l'espace de 50 ans que le Canada défait la Russie, anciennement l'Union soviétique, aux JO. Depuis qu'il l'avait emporté 8-5 en finale des Jeux de Squaw Valley, aux Etats-Unis, en 1960, il avait subi neuf défaites.

L'équipe canadienne atteint donc le carré d'as du tournoi olympique après avoir dû se contenter de la septième position aux Jeux de Turin, il y a quatre ans.

Elle se retrouve en bonne position pour gagner une médaille, elle qui se mesurera en demi-finale au vainqueur de l'affrontement Suède-Slovaquie, disputé plus tard mercredi.

Départ-canon

On ne peut plus prêts, les Canadiens ont connu un début de soirée en fanfare. Quel spectacle ils ont procuré à la salle comble à la Place hockey du Canada, pour se forger une avance de 4-1.

Bousculés et désorganisés, les Russes ne savaient plus où donner de la tête.

Getzlaf a commencé le bal, à 2:21, en concrétisant la belle poussée de Boyle sur le flanc gauche. Le défenseur a fait une passe devant sans regarder, et Getzlaf s'y trouvait devant une ouverture béante.

Après avoir résisté à un jeu de puissance des Russes, les Canadiens ont profité de leur première occasion, à 12:09. Le tir de loin de Boyle s'est frayé un chemin jusque derrière Nabokov.

Tout juste à la reprise du jeu, soit 46 secondes plus tard, Nash inscrivait un bijou de but, à la suite du revirement qu'a commis Evgeni Malkin à la ligne bleue adverse. Mike Richards a récupéré le disque qu'il a relayé à Jonathan Toews au centre. Le jeune Toews a vu Nash s'amener à pleine vapeur sur la gauche. L'attaquant des Blue Jackets de Columbus a soulevé la rondelle dans la partie supérieure du filet.

L'entraîneur russe Vyacheslav Bykov en avait suffisamment vu. Il s'est prévalu du temps d'arrêt à sa disposition. La décision a rapporté des dividendes, les Russes connaissant par la suite leur meilleure séquence de la période.

Volchenkov a fait 3-1 à 14:39 à l'aide d'un tir élevé au travers d'une masse humaine. Roberto Luongo n'a rien vu.

Morrow a redonné une avance de trois buts aux siens à 18:18, étant récompensé par son acharnement près de Nabokov. Un but important.

Ca ne lâche pas

En deuxième, le Canada a repris là où il avait laissé. Il a gagné la période 3-2, en faisant mouche deux fois tôt en l'espace de 57 secondes. Perry a d'abord profité d'un lancer errant de Getzlaf qui a abouti sur la lame de son bâton, à 3:10, avant que Weber ne mystifie Nabokov d'un de ses foudroyants tirs.

Bykov a jugé opportun d'effectuer un changement de gardien et Ilya Bryzgalov s'est amené dans la mêlée.

Les Russes ont rappliqué 39 secondes plus tard grâce à l'incursion du rapide Afinogenov du côté droit.

Perry a fait 7-2 à 9:51 en mettant la touche finale à un superbe échange entre Getzlaf et Eric Staal.

La Russie a redonné une lueur d'espoir à ses nombreux partisans dans les gradins pendant une attaque massive, à 11:40. Luongo a paru chancelant face à la frappe basse du défenseur Gonchar.

En troisième, le Canada n'a pas trop forcé la note. Staal a été ébranlé après avoir perdu l'équilibre et donné contre la clôture. Plus de peur que de mal. Plus tard, Luongo a soulevé le public en stoppant Malkin sur une échappée.


Ajouté le 24/2/2010 à 22:20

» Catégorie autre
Commentaires ( 0 ) :: Poster un commentaire :: Lien permanent :: Envoyer à un ami

Les Canadiennes réalisent un doublé en bob à deux

 

doublé en bob à deuxLes Canadiennes Kaillie Humphries et Heather Moyse ont remporté le titre de championnes olympiques de bobsleigh féminin mercredi à Whistler, devant leurs compatriotes Helen Upperton et Shelley-Ann Brown et les Américaines Erin Pac et Elana Meyers.


Ajouté le 24/2/2010 à 22:17

» Catégorie autre
Commentaires ( 0 ) :: Poster un commentaire :: Lien permanent :: Envoyer à un ami

Le Canada enlève l'argent au relais 3000 m féminin

 

canada enleve argent au relais 3000 m fémininLes patineuses courte piste canadiennes ont remporté la médaille d'argent au relais 3000 mètres, mercredi soir, à la suite d'une disqualification de l'équipe sud-coréenne, qui avait franchi en premier la ligne d'arrivée.

L'équipe formée de Kalyna Roberge, de St-Etienne-de-Lauzon, Marianne St-Gelais, de St-Félicien, Tania Vicent, de Laval, et de l'Albertaine Jessica Gregg, est demeurée derrière la Corée du Sud et la Chine pendant presque tout le relais, ne réussissant pas à faire de dépassement qui leur aurait permis de gagner un rang.

Les Sud-Coréennes et les Chinoises se sont finalement détachées de leurs adversaires, s'échangeant la première place pendant une bonne partie de la course. Au final, les patineuses sud-coréennes ont été plus rapides, mais elles ont finalement été disqualifiées en raison d'un accrochage, donnant l'or aux Chinoises.

La disqualification des Sud-Coréennes a également permis aux Américaines, qui ont traîné derrière pendant toute la course, de filer avec le bronze.

Qualifiées au 1000 mètres

Par ailleurs, plus tôt en soirée, Roberge, Vicent et Gregg ont franchi avec succès les rondes préliminaires du 1000 mètres courte piste, mercredi soir. Les quarts de finale seront disputés vendredi.

Roberge, à la recherche d'une première médaille olympique individuelle, a donné le ton à la soirée en améliorant une première fois le record olympique de la distance en une minute 31,033. L'Américaine Katherine Reutter, un espoir dans le camp américain, a fait encore mieux un peu plus tard en 1:30,508.

Le précédent record de 1:31,235 appartenait à la Chinoise Yang (A) Yang depuis les Jeux de Salt Lake City en 2002.

La Chinoise Wang Meng, championne du monde et no 1 mondiale sur la distance, s'est également qualifiée facilement pour le tour suivant. Les Sud-Coréennes Seung-Hi Park et Ha-Ri Cho seront également des quarts de finale.


Ajouté le 24/2/2010 à 22:14

» Catégorie autre
Commentaires ( 0 ) :: Poster un commentaire :: Lien permanent :: Envoyer à un ami

Les É-U menés par Miller et Rafalski défont le Canada 5-3

 

É-U vs Canada vancouver 2010(Vancouver) Les Américains ont eu besoin de 50 ans pour y arriver. Cinquante longues années couvrant 13 Jeux olympiques. Mais ils ont finalement battu le Canada. Ils l'ont même fait de façon convaincante remportant une victoire de 5-3.

 

Cette victoire permet aux Américains d'obtenir un laissez-passer en ronde éliminatoire. Quant au Canada, il devra se soumettre à un match suicide qui l'opposera à l'Allemagne.

Les Américains ont disputé un match solide. Ils ont patiné avec le Canada et su répliquer coup d'épaule pour coup d'épaule aux assauts des Canadiens.

Mais au-delà de cet effort collectif sans faille, Team USA a pu compter sur des performances éblouissantes du gardien Ryan Miller qui a réalisé 42 arrêts et du vétéran défenseur Brian Rafalski.

Pierre angulaire de la défensive américaine, Rafalski a marqué les deux premiers buts de son équipe. Il a aussi ajouté une passe sur le quatrième. 

Miller sensationnel

Les trois points récoltés par Rafalski n'auraient jamais suffi à conduire les États-Unis vers la victoire sans les arrêts aussi nombreux que spectaculaires de Ryan Miller.

Dire que Miller a volé la victoire au Canada porterait ombrage à la qualité du travail offert par ses coéquipiers. Mais le meilleur gardien de la LNH depuis le début de l'année a été fidèle à lui même. Très fort.

«C'est un excellent gardien qui est à la fois athlétique et très solide techniquement. Et quand tu es aussi fort techniquement, les rondelles te frappent et tout semble plus facile comme cela a été le cas ce soir», a indiqué Roberto Luongo qui a suivi le match du bout du banc.

Excellent du début à la fin de la rencontre, Miller s'est particulièrement signalé en fin de troisième, pendant une attaque massive du Canada, en gobant avec sa mitaine alors qu'il était étendu sur le ventre, un tir de l'enclave décoché par Jarome Iginla.

Sidney Crosby a ensuite marqué ramenant son équipe dans le match avec un peu plus de trois minutes à faire dans la rencontre. Le Canada a maintenu la pression, il a frappé à la porte et a retiré Martin Brodeur de son filet à la faveur d'un sixième attaquant.

Mais Miller, bien appuyé par ses défenseurs, a sauvé la donne.

 

Brodeur déçu

Témoin privilégié des arrêts de Miller, Luongo l'a aussi été des deux buts sur six tirs accordés par Martin Brodeur au premier tiers. À l'autre bout de la patinoire, son vis-à-vis se dressait devant 18 des 19 tirs du Canada.

Cette première période a d'ailleurs donné le ton à la rencontre.

Avec la complicité bien involontaire de Sidney Crosby qui a fait dévier la rondelle en tentant de l'intercepter, Brian Rafalski a marqué après 41 secondes de jeu seulement.

Ce but a refroidi les ardeurs des partisans canadiens qui ont transformé en véritable «party» les 90 minutes qui ont précédé la mise en jeu initiale.

«C'est un but plate parce que je ne m'attendais pas à ce que Sid ne touche à la rondelle. Je m'étais déjà commis pour effectuer l'arrêt et je n'ai pas eu le temps de réagir. Les Américains ont bien joué, ils ont foncé au filet, mais je crois avoir réalisé quelques gros arrêts qui auraient pu changer le cours du match», a lancé Brodeur qui, bien que déçu, n'était pas trop abattu par cette première défaite.

«Notre objectif demeure le même. Être la dernière équipe debout à la fin du tournoi. Cette défaite rallonge notre parcours, c'est tout», a conclu le gardien des Devils.

Eric Staal, qui a fait dévier un tir de la pointe de Brent Seabrook, a marqué l'autre but du Canada. Un but qui créait l'égalité 1-1 en première.

Mais le deuxième de la soirée de Rafalski, son 4e déjà depuis le début du tournoi a redonné l'avance aux Américains.

Danny Heatley et Chris Drury ont échangé des buts en deuxième. Jamie Langenbrunner et Sidney Crosby, les deux lors d'attaques à cinq ont marqué en troisième.

Ryan Kesler a scellé l'issue de la rencontre avec un but dans un filet désert en fin de match.

Le Canada disputera son match suicide mardi. Il sera suivi, dès le lendemain, du début de la ronde éliminatoire. Dans le cas, bien sûr, d'une victoire du Canada aux dépens de l'Allemagne.


Ajouté le 22/2/2010 à 11:52

» Catégorie autre
Commentaires ( 0 ) :: Poster un commentaire :: Lien permanent :: Envoyer à un ami
<- Précedent :: Suivant | | ->

louishockey

Ce blog vous informe les premiers sur toute les nouvelles de hockey et quelques sports important ou événements de sport important.En plus avec ses blagues,vidéos,musiques louishockey sera pour vous un trés bon blog. J'en suis sûr, vous pouvez d'ailleurs me laisser vos commentaires et vos votes. J'espère que vous aimerez...bonne visite. louishockey est disponible grâce à Bloguez Merci à bloguez.com et ses administrateurs!

 

Articles Recents

• Crosby couvre le Canada d'or: victoire de 3-2 en prolongation
• Le Canada sans pitié pour la Russie
• Les Canadiennes réalisent un doublé en bob à deux
• Le Canada enlève l'argent au relais 3000 m féminin
• Les É-U menés par Miller et Rafalski défont le Canada 5-3
• Victoire inespérée et inattendue du Canadien
• Le départ de Huet a nui à Price
• Les Sénateurs en gagnent trois d'affilée
• Vokoun se dresse devant les Hurricanes
• Les Flames blanchissent les Kings 2-0
«  August 2017  »
MonTueWedThuFriSatSun
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031


Menu

Photo album
• Accueil
• Voir mon profil
• Archives
• Blog RSS

Catégories

Archives-photo du jour
autre
Baseball
Boxe
Canadien de Montréal
Découverte de site
Football
Football américain
Golf
Humour
Lnh
Nba
Nombre de visiteurs
Tennis
vélo
Vidéo
world guiness records

Liens

• Création LPF
• Clickoblog
• Sportsworld
• BlogsWizz
• Toplist - Les petits trésors
• Hit-gratuit - créer votre toplist gratuitement
• Les-Blogs.info : Annuaire et Guide de Blogs !
• Classement gratuit Letout! Votez pour ce site!
• Concours gratuit Webtoweb! Votez pour ce site!
• 10 meilleurs casinos en ligne
• Casino Bingo
• des nombres premiers casinos en ligne

Sondage

•

| Contact author |